Territoire

L'un des défis de l'économie circulaire est d'identifier et de construire les niveaux de gouvernance démocratique et, à terme, fonctionnelle de coordination et de gestion des flux. L'hypothèse de travail construite par VRIc est celle des villes et des régions de développement.

 

Cette définition se base sur le territoire de rayonnement des universités, moteurs régionaux et nationaux du développement, avec leurs centres de recherche et les centres de R&D et sur celui des cégeps, moteurs locaux, régionaux et parfois nationaux du développement, avec leur centre de transfert technologique. En somme, le système d'enseignement supérieur devient la colonne vertébrale de la réorganisation du développement du Québec à cause de sa capacité de création, d'innovation, de savoir, de R&D, de transfert technologique et de rayonnement international. La concertation est la voie choisie par VRIc  pour entreprendre les changements nécessaires au développement de l'économie circulaire.

Les régions de développement correspondent au territoire de rayonnement des universités et des centres de recherche et de R&D.

 

Carte régions de développement

 

Les villes de développement correspondent au territoire de rayonnement des cégeps et de leur centre de transfert technologique.

 

Cliquez sur l'image

villes_par_régions