Services

Offre de services pour les villes et les régions
Implantation de l’économie circulaire
Identification des conditions-cadres Phase 1 Collecte d’informations non exhaustive réalisée dans le cadre d’une entrevue semi-dirigée.Analyse de documents considérés de développement durable. Production d’un portrait des conditions-cadres de l’économie circulaire. Production d’un prezi (diaporama) et d’un rapport papier.
Avis et potentiel des conditions-cadres existantes Phase 2 Regrouper les activités par conditions-cadres. Élaborer un avis relatif aux conditions-cadres pour renforcer les activités existantes et les nouvelles à mettre en œuvre.
Élaboration d’une stratégie d’implantation de l’économie circulaire Phases 3-4-5-6 Appui à l’équipe responsable de la préparation pour la prise de décision par le conseil municipal et des maires, de la consultation publique et de la conférence de presse.
Implantation de l’écologie industrielle Établir le portrait des symbioses industrielles des entreprises du parc industriel, de la ville et de la région avec l’accompagnement du Centre collégial de transfert technologique en écologie industrielle (Sorel-Tracy).
Certification Écoresponsable Inviter des entreprises à s’engager dans une démarche de développement durable avec l’accompagnement du Conseil des industries durables.
Formation
Le projet VRIc Les villes et les régions de développement du Québec devraient structurer l’implantation de l’économie circulaire grâce aux centres de R&D, aux universités, aux centres de transfert technologique et aux cégeps répartis sur tout le territoire québécois. Un transfert de ressources des gouvernements du Québec et du Canada au profit des villes/MRC de développement accélérera le développement de l’économie circulaire.
Conditions-cadres de l’économie circulaire de la Ville de Victoriaville Depuis plusieurs années des villes et les acteurs du développement durable ont mis au point des programmes, des politiques et réalisés des projets qui s’inscrivent dans l’économie circulaire sans nécessairement en porter le nom. Ces réalisations ont été rendues possibles parce que les villes possèdent les moyens leur permettant d’encadrer le développement de l’économie circulaire. La Ville de Victoriaville est un exemple.
44 ans d'expérience dans le monde en matière d'économie circulaire. Si aujourd’hui la Ville de Kalundborg (Danemark) est considérée comme une ville modèle d’économie circulaire dont les premières expériences de symbiotique remonte aux années soixante-dix, plusieurs pays d’Europe du Nord ont adopté des lois, des politiques et des mesures qui les ont propulsés à l’avant-garde des pays producteurs de technologies propres.
35 ans d’économie circulaire en Chine. La création de la compagnie Lubei (Chine), en 1977, repose sur l’initiative de quelques étudiants en chimie de créer une entreprise respectueuse de l’environnement. Maintenant, elle fait partie des modèles d’entreprise d’économie circulaire, ce groupe est composé d’une cinquantaine d’entreprises regroupées en trois chaînes symbiotiques employant 7 000 travailleurs. Si la Chine a adopté en décembre 2008 sa loi de promotion d’économie circulaire, c’est après avoir évalué les résultats positifs de sa stratégie d’implantation amorcée en 2002.
Voies de passage de l’économie linéaire à l’économie circulaire Les acteurs du développement durable sont pour la plupart des acteurs potentiels de l’économie circulaire. Leurs activités en faveur d’un développement vraiment durable seront d’autant plus efficaces qu’ils pourront bénéficier de la mise en place des conditions-cadres accélérant le développement de l’économie circulaire de la part des gouvernements nationaux et municipaux.
Recherche et développement
Identification et levée des verrous technologiques La visée de zéro déchet, zéro effet de serre est entravée, notamment, par les verrous des technologies produites dans le cadre de l’économie linéaire. La levée de ces verrous se réalise par la recherche et le développement dans tous les secteurs industriels : aérospatiale, agroalimentaire, énergie, exploitation forestière, exploration minière, matériaux composites et plastiques, fabrication de matériel de transport, TIC-É, textiles techniques et transformation des métaux avec l’accompagnement du Centre de recherche industriel du Québec (CRIQ).
Concertation, Formation coopérative, Organisation d’événement
Appui à la concertation pour la réalisation de projet Animer la concertation des partenaires du développement.
Formation de coopérative Appuyer la formation de coopérative porteuse de technologie d’économie circulaire puisque ce mode d’organisation favorise la stabilité et l’enracinement de l’entreprise dans son milieu.
Organisation d’événement Organisation de colloque pour appuyer le milieu : 1- À ce donner une vision commune et partagée des villes/mrc et des régions de développement; 2- À prendre en main le développement territorial durable; 3- À élaborer une stratégie d'implantation de l'économie circulaire.
Environnement
Évaluation de situations environnementales  Appui à la définition des orientations en matière de gestion des matières résiduelles et identification des besoins technologiques en matière d’environnement des villes et régions. Identification des besoins technologiques et de nouveaux procédés.
Gouvernance, Organisation du développement de l’économie circulaire
Centre de l’économie circulaire de la ville/mrc Appui à la définition des mandats du centre et à leurs réalisations : - Assurer une gestion démocratique des flux (5RV+0GES); - Activités liées à la pureté des tris; - Établissement des circuits courts : détermination des marchés locaux; - Relation avec les centres de recherche et de transfert technologique; - Création d’entreprises porteuses de technologie propre et d’entreprises d’économie sociale. - Améliorer la compétitivité des entreprises existantes.
Gestion des flux Caractérisation et composition des flux (déchets/émissions). Établir la traçabilité des déchets. Établissement et développement des relations des symbiotiques.
Situation socio-économique Établir le portrait socio-économique des villes et des régions et analyse des structures économiques de la ville/mrc.
Analyse du système d’innovation Dresser le portrait du système d’innovation de la ville/mrc à partir des acteurs impliqués dans le développement.
Approvisionnement responsable
International quality control (Québécois)     Recherche de produits et les cotations gratuitement.   Services ponctuels de tous genres Peut y avoir des frais supplémentaires de déplacement et d'expertise professionnelle Pays : Afrique, Chine, Inde, Thaïlande, Philippines, Vietnam, Cambodge, Laos, Bengla Desh, Madagascar, Japon
Rayonnement international
Accès à la plateforme collaborative  Diffuser de l’image de marque de la ville/mrc et des créneaux d’excellence, d’entreprises porteuses de technologie propre québécoise et des procédés d’économie circulaire.
L’international : une nécessité Appuyer l’élaboration d’une stratégie de rayonnement international de la ville/MRC à partir d’une évaluation des acquis et de la pertinence des forces privées et publiques pour attirer des entreprises, des immigrants et pour exporter des technologies propres dans le but d’accélérer l’implantation de l’économie circulaire.
Traduction de document Interprétation pour délégation Anglais, espagnol, portugais, mandarin
Exploration du marché de l’économie circulaire Recherche de partenaires engagés dans la réalisation de projet d’économie circulaire.
Organisation et accompagnement de mission Destination : États-Unis, Brésil, Amérique latine, Afrique, Chine. Prise en charge de la préparation du voyage, préparation de la délégation et accompagnement.
Établissement de partenariat international Établissement de partenariat entre professeurs québécois et chinois impliqués dans le développement durable et l’économie circulaire.